Trop de jaune

Les dernières heures de Van Gogh

De Emmanuel Fandre
Adapté par Orianne Moretti
Mise en scène par Orianne Moretti
Avec Thomas Coumans, Laurent Richard, Malik Faraoun, Xavier Fabre, Francisco Gil, Édouard Michelon, Brigitte Aubry, Anne-lise Maulin et Carole Massana
Scénographie : Laëtitia Franceschi
Lumières : Cynthia Lhopitallier
Costumes : Anaïs Dautais-Warmel
Sons : Clément Atlan

Allongé sur son lit, Vincent Van Gogh vit ses dernières heures après s’être tiré une balle dans la poitrine. Autour de lui dans l’ombre sont réunis ses proches, sa logeuse, le Docteur Gachet, ses deux infirmiers, une prostituée et la Mort.

Dans un huit clos fantasmé et burlesque où chacun règle ses comptes, Emmanuel Fandre dresse un portrait au vitriol de Vincent Van Gogh et de la société d’hier et d’aujourd’hui.

Durée : 1h30
Genre : Théâtre

Horaires

Du 08 janvier au 16 février 2020

Affiche

Trop de jaune

Presse

Thomas Coumans est remarquable de sensibilité et de vérité.

Mise en scène attrayante…Van Gogh in memori ou le portrait sans retouche d'un artiste complexe…Comédien d'une beauté christique et d'un talent remarquable : Thomas Coumans. Retenez son nom… Un spectacle audacieux à découvrir.

Trip sensoriel, Texte percutant, Force des images

Arme de première main de ce spectacle : sa distribution… Objectif d'Orianne Moretti : pulvériser les frontières entre le classique et le contemporain : l'aimantation est inévitable…

À découvrir… Comme une bouteille à la mer qui n'arriverait qu'aujourd'hui.

Un des huit spectacles à ne pas manquer en 2020.

Beaux Arts magazine

Admirable dosage d'Orianne Moretti de références spirituelle et un pragmatisme assumé léchant le burlesque. Un pari réussi. Thomas Coumans dans le rôle de Vincent Van Gogh est le soleil de cette peinture dominé par le jaune. Il irradie la scène par sa présence… Un portrait de Vincent Van Gogh qui déchaîne les passions.

Texte puissant et poétique… Ambitieux spectacle porté par un climat pictural et christique… À la fois sépulcrale et astucieusement rythmé, la mise en scène d'Orianne Moretti se profile surprenante tel un jeu de Cluedo… Un des spectacles les plus étonnants de cette rentrée théâtrale.