La Maison d’à côté

De Sharr White
Adapté par Gérald Sibleyras
Mis en scène par Christophe Hatey et Florence Marschal
Avec Christophe Hatey, Tristan Godat, Florence Marschal et Samantha Sanson
Lumière : Marc AUgustin-Viguier
Vidéo : Clara Ott
Production : L'Air du Verseau

Juliana, brillante scientifique, qui a conçu le médicament le plus approprié contre la perte de mémoire, semble victime du mal qu’elle combat chez ses patients; il n’est pas question de la maladie d’Alzheimer, mais cela pourrait l’évoquer. Alors qu’elle commence devant un parterre de médecins un exposé sur sa découverte, sa phrase reste en suspens, c’est le trou, la panique et elle est contrainte d’interrompre sa conférence.
Pourquoi et comment en est-elle arrivée là ? Son problème est-il uniquement neurologique ? Que s’est-il passé plusieurs années auparavant entre Juliana et sa fille Laura ? Quelle histoire particulière la lie à Richard, son assistant ? Une sorte d’enquête, au début, à caractère médical s’engage. Juliana qui paraît quelquefois perdre le contact avec la réalité, reproche à son mari de vouloir divorcer, et ne pense qu'à une chose : retrouver Laura dans « La Maison d'à côté ». Une neurobiologiste et Ian, son époux, lui-même médecin, remonteront avec elle les méandres de sa mémoire.
Philippe Adrien qui a monté cette pièce hitchcockienne dit que Les Américains ont une sorte de génie pour faire des histoires à la fois immédiates et profondes, simples et structurées. La Maison d’à côté est en effet une pièce d'une grande humanité très bien composée, avec du suspense, de l'humour et un personnage de femme magnifique d’émotion et de complexité.

Durée : 1h15
Genre : Théâtre
À partir de : 16 ans

Horaires

Du 09 septembre au 08 octobre 2024


Tarifs

Affiche

Presse

Théâtre & Co

Les quatre comédiens déroulent une action scénique captivante dont l’intensité émotionnelle habilement dosée va crescendo au fur et à mesure que les spectateurs pénètrent les enjeux psychologiques de l’histoire de Juliana.
La Maison d’à côté de Sharr White est la seconde pièce de cette saison théâtrale sur les maladies mentales qui nous a séduit tant par la finesse du propos que par son interprétation scénique.

Spectatif

La mise en scène de Christophe Hatey et Florence Marschal combine avec autant de légèreté que de profondeur, à la fois l’humour et la force émotionnelle des expressions, et l’éclat des révélations et de leurs impacts. Dans une scénographie d’une sobriété quasi clinique, le texte prévaut et les personnages s’inscrivent avec forces et nuances.
Une formidable pièce tout en suspens et une mise en vie remarquable réussissent à surprendre et captiver l’attention. Un moment de théâtre intense et bien joué. Je recommande.

RegArts

L’auteur américain Sharr White distille avec art et suspens les indices qui dévoilent peu à peu l’histoire tragique de cette chercheuse.
Des scènes courtes, des ellipses de temps ingénieuses, des changements de lieux rapides forment comme une mosaïque à l’apparence désordonnée qui au fur et à mesure prend son sens.
C’est presque la forme d’une enquête policière qu’il propose à l’attention du public.

Avis Spectateurs

Les avis spectateurs ne sont pas ouverts pour le moment !

Biographies

Christophe Hatey
Florence Marschal
Tristan Godat
Samantha Sanson