J’admire l’aisance avec laquelle tu prends des décisions catastrophiques

De Jean-Pierre Brouillaud
Mise en scène par Éric Verdin
Avec Mathilde Lebrequier et Renaud Danner

​Une fois qu’on gratte sous le vernis social, que reste-t-il du couple ?

François Durvile, brillant avocat d’affaires au chômage depuis un an, a décidé de devenir agent de propreté urbaine à la Mairie de Paris. Un emploi pour lequel il est largement surqualifié. Pour Orianne, sa dévouée et universitaire épouse, c’est impensable. Une décision catastrophique. « Vis ma vie de balayeur » ce n’est pas pour elle, intellectuelles et travailleurs manuels ça ne fait pas bon ménage. En démontant le jeu social et amoureux, cette comédie incisive interroge la société d’aujourd’hui : l’obsession de la réussite, le regard des autres, la peur du changement, les repères qui volent en éclats, la place du sens, de la valeur, de ce pourquoi on est aimé.

Genre : Comédie / Humour

Horaires

Du 29 novembre 2018 au 10 mars 2019

Affiche

affiche - J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catastrophiques

Vidéos

Presse

Interprétée par d’excellents comédiens – chacun très convaincant dans son rôle – joliment mise en scène par Éric Verdin et enrichie par la chorégraphie d’André Bellout, la pièce portraitise des bobos sans que leur bulle éclate. Tout est bien qui finit bien ! Autant en emporte la crise !

— Évelyn Trân, Le Monde.fr

Un texte finement écrit par Jean-Pierre Brouillard, qui fait rire et sourire du début à la fin. Une mise en scène burlesque, remplie de folie, d'énergie et d'humour. Mathilde Lebrequier, dans le rôle de la femme, et Renaud Danner, dans le rôle du mari, ont une telle complicité que le public se croirait en compagnie du réel couple marié. (...) Un spectacle à ne pas rater pour les adeptes de la comédie.

— Clémence Schmitt, La Provence

Une pièce surprenante, que l'on ira volontiers découvrir en couple, histoire de titiller un peu nos lames de fond...

— Maïlys C., Sortir à Paris

Une comédie moderne, incise et intelligente !

L'Officiel des Spectacles

Belle idée de comédie. Mathilde Lebrequier est tout en flammes, Renaud Danner tout en sensibilité rieuse. La soirée met en jeu de beaux tempéraments d'auteur et d'acteurs.

— Gilles Costaz, WebThéâtre

Combat réjouissant et sophistiqué !

Jean-Pierre Brouillaud s'est jeté dans une nouvelle aventure : l'écriture d'une comédie. Plongeon réussi avec un titre à rallonge mais une écriture aigüe et drôlatique. Son humour corrosif n'oublie pas de déclencher pas mal d'interrogations chez le spectateur : il tricote un face à face classieux, anguleux entre 2 charmants personnages. (...) Le metteur en scène Éric Verdin orchestre avec beaucoup de fantaisie cette joute verbale, ce procès de la non-ambition. Il profite de la complicité des 2 comédiens pour vivifier une pièce qui échappe aux pièges de la rhétorique ennuyeuse. Renaud Danner campe un homme entêté dans son désir de changement. il attire une empathie immédiate. Mathilde Lebrequier, visage fin, regard perçant, est une épouse crispante dans son entêtement à suivre une route toute tracée, attendrissante lorsqu'on comprend quelle peur l'envahit, quelle appréhension la mine.

— Jean-Louis Châles, La Marseillaise

Cette pièce a le mérite, outre le jeu parfait de Mathilde Lebrequier et de Renaud Danner, d'apporter quelques axes de réflexions sur la nature même d'une vie à deux et des effets pervers collatéraux sociétaux

— Laurent Schteiner, Théâtres.com

Le rythme est vif, bien soutenu par la mise en scène et en lumière dynamique d'Éric Verdin. Mathilde Lebrequier et Renaud Danner créent deux personnages fins et complexes. Jolie pirouette amoureuse.

RegArts

(...) Mathilde Lebrequier est absolument délicieuse dans ce rôle de femme tombant de haut, qui entreprend un duel d'arguments avec son mari. On se régale de cette joute verbale dont le rythme ne fléchit pas. On en redemande ! Bien construite et ne sombrant pas dans les clichés, cette pièce dont le titre à lui seul donne envie de la voir, mérite vraiment d'être vue.

— Régis Gayraud, Tous les Théâtres