Contre-Temps

De Éric Chantelauze et Samuel Sené
Mis en scène par Samuel Sené
Avec Raphaël Bancou, Marion Préïté et Marion Rybaka
Musiques : François Courdot, Purcell, Offenbach, Lehar, Cole Porter, Duke Ellington et Bernstein
Arrangements : Raphaël Bancou
Scénographie : Isabelle Huchet
Lumières : Idalio Guerreiro

Grâce au travail précis du biographe James McGraff et aux découvertes récentes de quelques rares partitions, Contre-temps est un biopic musical sur cet artiste français exilé en Amérique. À travers la vie épatante et fantasque de François Courdot, Contre-temps est une plongée euphorique dans l’histoire de l’opérette et de la comédie musicale au 20e siècle richement illustrée par des airs du répertoire ainsi que par des extraits en création mondiale de l’œuvre singulière de cet artiste hors-norme.
Après « Comédiens ! » et « L’homme de Schrodinger », la nouvelle pépite théâtro-musicale de l'équipe aux neuf Trophées de la comédie musicale. Théâtre, jazz, opérette, histoire, comédie musicale, romance, biographie, voyages… il y a mille raisons d'aimer Contre-temps. Et derrière la vie de François Courdot, s’ouvre aussi une réflexion sur la place de l’artiste créateur, et l’ouverture du débat sur la possible cohabitation entre divertissement et positionnement idéologique.

Durée : 1h20
Genre : Théâtre Musical

Horaires

Du 11 novembre 2021 au 02 janvier 2022

Relâche : 11 décembre


Tarifs

Affiche

Contre-Temps - Affiche

Vidéos

Presse

La Terrasse

Le trio Opaline fait swinguer tout un creuset artistique défiant les clivages entre les genres, d'Offenbach à Cole Porter et Duke Ellington en passant par Bernstein.

La Provence

Les deux chanteuses endossent le costume de conférencière et racontent la vie tragique de ce frenchy qui voulait composer des comédies musicales engagées et réussir à Broadway (…) elles réussissent à nous intéresser à cette vie d'équilibriste, à l'image du décor.
Le pianiste aussi barré que la vie de François Courdot, prend un malin plaisir à décortiquer la musique de celui qui se fit appeler Franck River aux États-Unis.

Spectatif

L'humour baigne le spectacle en permanence, la légèreté chemine avec la dureté de l'histoire de vie rocambolesque qui nous est contée.
(…) Le talent de cette fichue bonne équipe complémentaire explose en kyrielle de moments savoureux et plaisants.
Un très agréable moment de théâtre musical qui attise la curiosité. Une écriture et une partition habiles et prenantes, jouées et chantées avec brio.

RegArts

Les deux chanteuses ont une pêche, un à propos, une élégance qui nous transportant.
Le pianiste assure la partie mélodique tout en en gérant l'espace de jeu et apportant des commentaires opportuns et non dénués d'humour.
Un spectacle un peu inclassable qui nous surprend et nous émerveille.

Le Monde du ciné

La force de cette pièce réside dans son écriture tant musicale que narrative. Imaginez, Deux bancs, un piano, cela suffit !!! Les artistes se chargent, pour le reste, de vous entraîner avec passion dans leur histoire. Les arrangements sont aussi curieux qu’agréables. Les voix des deux chanteuses ont quelque chose d’apaisant. Le chant lyrique n’a, ici, rien de vieillot.

On sent aussi que les trois performeurs prennent plaisir à jouer cette biographie musicale. Leur connexion est perceptible.

Au hasard du Studio Hébertot, prenez le temps d’un contre-temps grisant et passionnant.

Tatouvu

Imaginez un cours d'histoire musicale dans lequel tout serait fait pour vous faire sourire : la rétrospective est bien réelle, mais elle est de fait, avant tout, au service d'un irrésistible divertissement, grâce au savoir-faire des deux comédiennes, efficacement mises en scène par Samuel Sené.
(…) Contre-Temps est, sans conteste, une belle et réjouissante réussite qui va venir embellir cette fin d'année !

Le Billet de Bruno

Nos artistes de la soirée, via un juste équilibre des partitions et des chansons, nous feront voyager dans l’univers coloré de l’histoire des opérettes de François Courdot tout en glissant vers la comédie musicale.
Marion Rybaka et Marion Préïté, aux voix envoûtantes, parfois cristallines, et Raphaël Bancou déploient toutes leurs énergies pour pousser joyeusement l’escarpolette sur la balançoire de la musique classique vers celle du jazz, accompagnées de chansons dans un programme riche et varié, qui ont fait la gloire d’un répertoire qui par certains côtés reste d’actualité.

Samuel Sené met en scène exactement comme il dirige un orchestre. Le rythme (la chose la plus importante en musique, selon Mozart) doit nourrir le mouvement, tout dire sans montrer. « Imaginez… », voilà la base de ce théâtre de L’INTELLIGENCE.

Froggy's Delight

Conçu et mis en scène par Samuel Sené (avec des textes habiles d'Éric Chantelauze), "Contre-temps" est une remarquable plongée dans la musique du 20e siècle, en équilibre entre classique et moderne. Tourbillonnantes et dotées toutes deux d'une grande expressivité, les deux Marion transportent et captivent un public sous le charme.

Un spectacle entraînant, formidablement bien ficelé qui n'en finit pas de surprendre et dont on sort des étoiles dans les yeux.

À découvrir absolument.

Avis Spectateurs

5,0 étoiles sur 5 avec 2 votes

  1. A voir, pépite

    Une superbe découverte, deux chanteuses magnifiques, deux très belles voix .Et un pianiste au talent fou. On y court, c’est le spectacle à voir, le trio talentueux qui fait de cet automne, un printemps.

    5 étoiles Avis déposé par Maurice Levy,

  2. Spectacle musical très original

    J’ai beaucoup aimé l’histoire en toile de fond de François/Franck qui devient de plus en plus tourmentée, les deux chanteuses qui chantent avec une égale qualité des extraits tantôt d’opérette, tantôt de jazz, ou encore une mélodie française : des acrobates de la voix !! C’est techniquement du grand art !!! Et le pianiste compositeur jubile ! excellent également. Mise en scène vivante : jolie idée, ces bancs et le clavier qui défient les lois de l’équilibre. Je vais chaudement recommander autour de moi ! Bravo !

    5 étoiles Avis déposé par Viviane de Bonnault,

Biographies

Marion Préïté
Marion Rybaka
Raphaël Bancou