2 mètres 74

De Martine Paillot
Mise en scène par Frédéric Jacquot
Avec Élisa Birsel en alternance avec Leïla Tabaï, Nicolas Georges et Frédéric Jacquot

Un héritage inattendu et encombrant qui change la vie
Rebondissements, humour et tendresse sont au rendez-vous
2 Mètres 74 est une vraie comédie teintée aussi de romantisme

Cet héritage va transformer la vie de deux amis et les amener à dévoiler leurs souvenirs de jeunesse au point de troubler l'harmonie de leur relation amicale.

L’apparition de la belle Alma, enfant unique de Jeanne Donati célèbre concertiste récemment disparue, viendra-t-elle bouleverser une amitié de plus de vingt-cinq ans entre Vladimir et Pierre ?

Les révélations d'un amour fou et d'une filiation insoupçonnée seront peut-être les ingrédients d’un éclatement, ou le signe espéré d’une nouvelle vie pour chacun d’eux ?

Se pose alors cette question qui nous effleure tous à un moment de notre existence : n’est-il pas trop tard pour réaliser ses rêves ?

L'ombre omniprésente de la pianiste fait rêver chacun des deux hommes : changer de vie, vivre enfin sa passion… Acheter un cheval de course pour l'un et dire adieu au monde trop réaliste de la banque pour l'autre.

C'est sans compter avec la présence sensible et intrigante d’Alma.

Genre : Théâtre

Horaires

Du 03 mai au 23 juin 2018

Affiche

2Mètres 74 - Affiche

Vidéos

Presse

Frédéric Jacquot fait tournoyer les émotions en virtuose et incarne avec vivacité le débonnaire Vladimir. Nicolas Georges est toujours juste dans le rôle de Pierre, avec à peine ce qu’il faut de mystère. Enfin, Remarquable de justesse et de nuances, Élisa Birsel, poignante, est une très convaincante
Alma. Une vraie révélation.
La mise en scène alerte de Frédéric Jacquot met en valeur cet épatant trio, brillamment dirigé par Philippe Chevallier, dans cette pièce drôle et émouvante aux multiples rebondissements.

— Nicolas Arnstam, Froggy's Delight

Le trio d'acteurs fait merveille, les airs de Mozart que l’on entend sont sublimes et voilà une belle pièce de boulevard aux résonances psychologiques plus subtiles qu’on ne le penserait au départ.
Notre avis : on aime

— Jean-Rémi Barland, La Provence.com

Voici du très joli théâtre populaire, une pièce qui fait passer beaucoup d’émotion, de la tendresse, du rire et transmet subtilement le message suivant : chacun a le choix de sortir d’une vie étriquée et étouffante pour vivre ses rêves et ses passions.
Cette comédie est menée de mains de maître par Frédéric Jacquot, metteur en scène et par ailleurs, excellent dans le rôle du turfiste. Les deux autres comédiens n’ont rien à lui envier, ils sont brillants, convaincants et touchants et jouent avec une grande justesse.
La mise en scène est agréablement simple, sobre et efficace. C’est une pièce intelligente qui navigue allègrement entre tourment et sourire. Elle nous emporte dans l’histoire et nous donne le sentiment de vivre les rebondissements avec les protagonistes.

— Maryline Bart, Une plume vous parle...

Martine Paillot nous offre ici un petit bijou de pièce, très bien écrite, avec une histoire à rebondissements, qui nous fait passer par des moments de rire, de tendresse, et d'émotion. Elle nous fait réfléchir à l'existence que chacun peut avoir, enfermé dans les carcans de la vie, et le choix que l'on a de réaliser ses rêves et ses passions.
On a l'impression tout au long de cette pièce de vivre réellement avec les trois excellents comédiens, et partager avec eux toutes ces émotions. Sans oublier Mozart, également présent par des extraits de certaines de ses œuvres.

Reg'Arts

Une jolie comédie qui ne rechigne pas surles rebondissements.
Les dialogues surprennent, tour à tour drôles et frémissants…

— Jean-Louis Châles, La Marseillaise